Alanis Obomsawin

L’une des plus éminentes réalisatrices autochtones du monde, Alanis Obomsawin a commencé sa carrière comme chanteuse et conteuse avant d’en arriver au cinéma en 1967 à titre de consultante à l’ONF. Son œuvre extraordinaire — plus de cinquante films, et elle tourne encore — comprend des documentaires phares comme Les événements de Restigouche et Kanehsatake – 270 ans de résistance. La cinéaste abénaquise, qui a reçu d’innombrables honneurs nationaux et internationaux, est devenue en 2019 compagnon de l’Ordre du Canada, la plus haute distinction au pays. « Toute ma vie, je me suis principalement intéressée à l’éducation, parce que c’est par l’éducation qu’on se développe, qu’on fait l’apprentissage de la haine ou de l’amour. »

portrait